⚡️Mal au poignet / Troubles musculosquelettiques ⚡️

Troubles musculosquelettiques (ou TMS) c’est un terme un peu barbare pour désigner des lésions des muscles, tendons et nerfs, souvent attribuées au travail répétitif. On pense à tous ceux.elles qui font un boulot manuel ou qui passent toute la journée à cliquer sur l’ordi.

Y’a quelques années j’ai développé un TMS au poignet, je me suis même demandée si j’avais pas le syndrome du canal carpien. La blague c’est que ce TMS n’est pas apparu suite à un boulot physique répétitif genre travail à la chaîne … non non non! J’ai développé un mal de poignet à cause de Tinder !!!  🤦‍♀️ Voilà, voilà! Ça ne s’invente pas!

À l’époque j’étais tombée amoureuse d’un mec qui au final m’avait larguée. Suite à ça, je me suis mis en tête qu’il était absolument IMPÉRATIF que je me trouve IMMÉDIATEMENT un mec de remplacement! Donc j’étais à donf’ sur l’appli de rencontres à swiper comme une folle, pour vite vite trouver quelqu’un d’autre qui m’emmènerait en voyage loin de mes idées noires, en laissant sur le quai mes valises, ou plutôt (mais ça je ne le réaliserai qu’après) un bon gros bagage émotionnel.  

Ce que j’ai appris grâce à mon mal au poignet c’est que si on veut avancer dans la vie, on ne va pas très loin sans bagages. On y met trop de soi dedans.

Comme tout le monde j’ai fait des recherches sur internet pour trouver comment soigner mon mal de poignet. Et un peu par hasard, je suis tombée sur un bouquin en anglais du professeur John E. Sarno qui inclut ce genre de douleur dans la catégories des troubles psychosomatiques 😳. L’origine de mon mal au poignet serait donc psychologique?

Après avoir halluciné un peu j’ai réalisé qu’en effet il y avait des incohérences dans mes symptômes. Le même mouvement “swipe” que je faisais sur l’appli, ne me faisait pas du tout mal quand je feuilletais un magazine par exemple, ou des documents au taf. J’avais mal uniquement sur Tinder! C’est quoi ce bordel?

En réfléchissant à la cause psychologique de ma douleur, et en me connectant à mes émotions, j’ai compris que j’avais mal au poignet quand je faisais une activité qui m’éloignait d’un deuil qui restait à faire. Affronter un deuil c’est dur car c’est un point de non retour, c’est l’acceptation d’une fin, c’est un cordon relié au passé que l’on coupe.

Je pense qu’à travers la douleur, mon corps me disait: “Arrête de te dissiper et pleure. Pleure son depart, la cruauté de la vie et ton coeur brisé”  😭

J’ai pleuré de lourdes larmes, et mes symptômes ont disparu sur le coup et ne sont jamais revenus!

👨🏽‍⚕️👩🏻‍⚕️ Consultez un.e médecin si vous avez mal, c’est important.

 📚 Pour aller plus loin, je recommande les bouquins du Professeur John E. Sarno, notamment Le Meilleur anti-douleur c’est votre cerveau et 
Guérir le mal de dos: Une relation corps-esprit. Sarno considère les émotions refoulées comme étant la cause principale de beaucoup de douleurs physiques (mal de dos, de cou, migraines, TMS comme j’ai eu, tendinites etc… la liste est longue).

☝️Sarno en anglais appelle TMS les troubles psychosomatiques: Tension Myositis Syndrome (TMS) = Syndrome de Tension musculaire (STM) en français. Quand je parle de TMS dans cet article pour qualifier mon mal de poignet, je parle bien de Troubles musculosquelettiques = RSI (Repetitive strain injury) en anglais. J’espère que ça vous embrouille pas 😬.